Ce qui s'est passé cette nuit à Washington parait surréaliste et pourtant si prévisible ! Une démocratie, même si elle est loin, très loin d'être au meilleur niveau, a été mise en danger, et c'est sans doute parce qu'elle n'est pas au meilleur niveau que ce qu'il s'est passé a eu lieu.
C'est ce qui nous guette en France avec cette Constitution monarchisante qui finalement met le peuple à l'écart où le pouvoir absolu se trouve dans les mains d'un seul individu, et d'autant plus si cet individu est très proche d'un Trump et s'il devait s'appeler Le Pen. Notre problème est encore plus complexe et vicieux quand on sait de quoi peut être capable un gouvernement qui s'est revendiqué "rempart" contre le lepénisme alors qu'ils apparaissent tous deux comme les faces d'une même médaille dont le podium est garanti par la propagande du parti médiatique.
 
Dès la connaissance de ces évènements Mélenchon a immédiatement réagi en condamnant fermement cette tentative de coup d’État et a apporté son soutien aux congressistes. Lire ses réactions : ICI et LA.
Que font alors certains médias français : ils comparent Mélenchon à Trump. Vraiment de quoi leur cracher à la figure car dans le même temps :
-Macron réagit très tardivement et bien après la GB ou l'Allemagne. Aucune interrogation sur ce retard qui est finalement la marque de fabrique de ce gouvernement en perdition (Cf Covid)
-Le Pen qui avait soutenu Trump pendant la campagne américaine, qui avait cherché le soutien de Trump pour sa propre campagne, qui a soutenu Trump dans ses contestations clownesques du résultat de l'élection américaine, et qui manifeste a minima une sorte de froide indifférence à la tentative de putsch par l'extrême-droite américaine, est protégée par ces mêmes médias.
 
Honte à eux mais aussi honte à ceux qui ne prennent pas parti pour l'humanisme, la liberté, la démocratie, l'intérêt général et le bien commun. Leur attentisme masqué part une fausse volonté d'objectivité est pire en terme de conséquences que les actes néolibéraux dont l'ultime protection des intérêts se niche dans le lepénisme.
 
Autrement dit, plus de tergiversations : en 2022, tous ensemble regroupons nous dès le 1er tour pour que l'Avenir en Commun soit présent au second tour !
 
A NOTER / Ce soir un article sur ce sujet et avec une vision similaire vient de paraitre sur le site "L'Insoumission". A lire absolument
 
Ce 9 janvier 2021 je rajoute cette vidéo : la 128ème Revue de la Semaine consacrée à la situation aux USA. Voir ci-dessous
Retour à l'accueil