En ce dimanche soir 17 mars 2019 je vais tout simplement vous proposer trois vidéos courtes, deux qui démontrent combien Macron et ses sbires ont vraiment entrepris la destruction du pays au sens littéral du terme, et une qui appelle à ne pas perdre espoir en donnant un grand coup de balai à cette équipe de voyous en se saisissant du bulletin de vote LFI aux élections européennes le 26 mai 2019.

La destruction économique par des privatisations insensées comme celle des aéroports par exemple et notamment ADP (Aéroport de Paris) dont le placement des ventes rapportera moins que ne le font aujourd'hui ces aéroports et de plus cela revient à privatiser nos frontières (véritable folie), la finalisation de celle d'Engie avec en prime la suppression du tarif réglementé etc. Cette démolition au profit de quelques uns s'inscrit dans un contexte de conditions de travail parlementaire inacceptable amplifiant en réalité la destruction en cours de la démocratie, et ce n'est pas un détail que cette ambiance crépusculaire au sein de l'Assemblée Nationale. Mais cela fait partie de la stratégie de Macron. Cette première vidéo rend compte de ce contexte qui rejoint le fond par l'intervention de Jean-Luc Mélenchon.

La destruction du peuple profond de ce pays, ses espoirs, ses justes revendications, en réalité juste un peu de soleil. Aucune réponse politique, seulement une réponse répressive d'une violence inouïe contre les gilets jaunes en se servant des Blacks Bloc et leurs actions violente pour entacher, mépriser et disqualifier le mouvement avec l"aide des médias chiens de garde qui jamais n'ont débattu sur le fait que ces habits noirs n'étaient jamais interpellés et surtout pourquoi la police les laissent faire trop longtemps avant d'intervenir...contre les gilets jaunes. Ce week-end ces médias asservis ont été d'une grande violence dans leurs propos contre les gilets jaunes devant les éclats de vitrines et notamment l'embrasement du Fouquet's, symbole de l'oligarchie, pour, plus tard, la queue entre les jambes, dire que cet embrasement pourrait être dû aux armes des policiers. Mais toujours inquiets pour les familles des vitrines, alors que les familles des victimes des violences policières et les victimes elles-mêmes voient depuis le début leurs souffrances ignorées. Cette seconde vidéo prend aux tripes et entendez avec quelle violence la journaliste à la fin dit à Sophie Tissier de se taire à tel point qu'on entend "la ferme", mais une vidéo qui sonne d'une vérité profonde sur ce qui se passe dans le pays et l'état de dévastation vers lequel Macron conduit ce dernier.

Enfin l'espoir. Lors du meeting de Caen de LFI sur le climat qui a réuni 1100 personnes, un clip de campagne pour les européennes a été présenté. Il rappelle les désastres causés à la nature par la nature même du système capitaliste, énonce les lobbys et grandes entreprises responsables de cette fin du monde qui avance et qui sont en même temps responsables de ces millions de fin de mois difficiles ou carrément impossibles. Mais il montre aussi cette formidable dynamique qu'a initiée la France Insoumise au niveau européen en unifiant sous la même bannière "Maintenant le Peuple" des partis alliés de Suède, du Danemark,du Portugal, de l'Espagne et de la Finlande, dont le candidats sont engagés pour la lutte contre le dérèglement climatique et contre les lobbys. Ce scrutin a aussi une signification additive mais intrinsèque, celle d'envoyer une gifle magistrale à une Union Européenne aux orientations prédatrices certes mais aussi aux gouvernements de chaque pays qui déclinent volontairement et/ou avec soumission la même politique. Cet aspect prend un relief particulier, une urgence et une nécessité vitales pour la France en pleine révolution citoyenne. Je m'en tiens ici à ce clip comme à un symbole sachant que si vous êtes habitués à lire mes publications tous les arguments développés vous sont déjà connus. Le 26 mai 2019, votons massivement LFI pour une grande raclée démocratique à Macron, ne nous dispersons pas !

Retour à l'accueil