Le contournement de l'obligation fiscale notamment par les super riches et par les multinationales, qu'il soit légal (optimisation) ou illégal (fraudes et dissimulations avérées), est un véritable cancer qui ruine les états et participe de ce fait de la politique d'austérité visant à renflouer les caisses publiques. Je rappelle que ces pratiques privent le budget de la France d'une somme variant entre 80 et 100 milliards d'euros par an. Pour l'ensemble des pays européens cette somme atteint 1 000 milliards. C'est un véritable hold-up favorisé par la politique libérale et "industrialisée" par un pays européen qui maintenant "fait école", à savoir le Luxembourg. Ce pays est un vrai paradis fiscal au cœur de l'Europe, système d'escroquerie construit par un de ses dirigeants qui en a été pendant des années successivement le ministre des finances et le 1er ministre et qui est aujourd'hui, excusez du peu, Président de la Commission Européenne, à savoir Jean-Claude Junker qui se permet de faire la leçon de la bonne tenue des comptes publics au monde entier et plus particulièrement aux pays les plus en difficultés tout en déniant aux peuples leur droit à leur souveraineté en affirmant "Il n'y a pas de démocratie possible en dehors des traités".

VOILA CE QU'EST L'EUROPE ACTUELLE

Et dire qu'il y a encore des citoyens qui la soutiennent !

Convention France-Luxembourg

Le 14 février 2019 est venue devant l'Assemblée Nationale la proposition d'une nouvelle convention France-Luxembourg sensée régler ces problèmes de fraudes fiscales. Les attendus de ce texte dénoncent les pratiques actuelles mais  ne règlent rien ou si peu quant au fond du problème, et tout continuera comme avant c'est à dire maintenant. Jean-Luc Mélenchon est monté à la tribune de l'Assemblée Nationale pour montrer les insuffisances de cette convention et porter l'analyse de la France Insoumise sur ce thème essentiel de la fraude fiscale et ce de manière magistrale. Écoutez sans retard cette intervention dont la vidéo est en fin d'article.

Oui ce thème de la fraude fiscale est un enjeu capital dans la campagne électorale pour les élections au Parlement européen car ses effets servent l'argutie des libéraux sur la nécessité de faire disparaitre nos droits sociaux et nos services publics. Et ce n'est pas un hasard si la tête de liste de la France Insoumise, Manon Aubry, est une spécialiste de la lutte contre l'évasion fiscale.

AU MOMENT DE VOTER LE 26 MAI, PENSEZ-Y

VOTEZ POUR LA LISTE LFI

"Et maintenant le peuple"

Retour à l'accueil