Manon Aubry, 29 ans, pas très connue du grand public, dispose de toutes les qualités pour être tête de liste de LFI intitulée "Et maintenant le peuple" pour les élections européennes du 26 mai 2019.

Diplômée en affaires internationales et droits de l’homme de Sciences Po Paris et de l'université Columbia, elle intègre le secteur humanitaire à Médecins du Monde au Libéria. Elle réside pendant près de deux ans en République Démocratique du Congo, où elle intervient pour l’ONG The Carter Center travaillant notamment sur la violation des droits de l’homme. Manon Aubry a été membre de l'association Oxfam France dont elle a été la porte-parole et où elle était « responsable de plaidoyer justice fiscale et inégalités ». Elle est enseignante à Sciences Po Paris en droits de l’homme. Elle a été notamment co-auteur avec Thomas Dauphin du rapport d'Oxfam intitulé " Banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux".

Ancienne championne de natation, elle joue désormais au water-polo à l'Association Montmartre Natation Sauvetage.

(Plus de détails sur Manon Aubry)

Il n'est donc pas étonnant que son discours prononcé à l'issue de la Convention Nationale LFI soit aussi percutant et dynamique. Il préfigure une campagne électorale du plus grand intérêt sur le fond avec le souffle de la jeunesse pour le porter. Voici ci-dessous le discours.

Manon Aubry, notre fer de lance contre l'évasion fiscale

Retour à l'accueil