Dépakine, Médiator, Lévothyrox, les scandales sanitaires se sont succédés depuis des années sans que les pouvoirs publics aient pu ou voulu en venir à bout à la fois pour stopper, pour indemniser et pour punir. Ces grands laboratoires ont mis sur le marché des produits qui provoquent des malformations graves, qui tuent ou qui pourrissent la vie des gens en leur communiquant des symptômes insupportables.

Le gouvernement actuel, dans sa certitude hégémonique et son choix de soutenir à n’importe quel prix la logique capitaliste dont le seul précepte est « l’argent d’abord », apporte son appui à ces grandes firmes pharmaceutiques. Je rappelle par ailleurs que des cadres de haut niveau liés aux grands laboratoires faisaient parti de l'organigramme de la campagne présidentielle de Macron. Il faut bien remercier en retour !

François Ruffin, député de la France Insoumise est revenu sur ces liens plus que douteux dans une complicité criminelle entre le gouvernement et ces trusts et ce d’une manière émouvante, profonde et très politique dont le ton correspond parfaitement à cette réalité dramatique.

Je joins donc ci-dessous la vidéo reprenant l’intégralité de cette intervention.

Vous noterez à la fin de la vidéo une petite intervention de la présidente LREM de séance dont la mesquinerie le dispute au pitoyable et qui montre bien le vrai visage de ces gens : face à un tel scandale, elle se permet de faire des remontrances de bienséance à l’exceptionnel député qu’est François Ruffin.

Quel ramassis de fossoyeurs !

La Macronie et Sanofi main dans la main, solidaires malgré les dégâts humains provoqués

Retour à l'accueil